Différence entre JPA et Hibernate

Les applications Java traditionnelle utilisaient des technologies telles que JDBC(Java Database Connectivity) pour accéder à des bases de données relationnelles afin de stocker des données de manière permanente. Le problème principal était la différence entre les technologies orientées objet et les technologies relationnelles. L’API JDBC obligerait les développeurs à coder à la main les opérations CRUD (Create, Read, Update, et Delete) les plus primitives en SQL, sans portabilité.
 
 
En plus, le code était totalement dépendant de SQL, ce qui n’est pas une spécification standard pour les bases de données relationnelles, ce qui rendrait la transition plus difficile. Le problème est que la technologie relationnelle est centrée sur les données et leurs relations, alors que le paradigme orienté objet met l’accent non seulement sur les données, mais également sur les opérations qui y sont effectuées. Il en résulte le mapping objet-relationnel (ORM) est une solution largement acceptée.
 

Qu’est-ce que Hibernate?

Hibernate est un framework ORM (Object / Relational Mapping) pour le langage de programmation Java qui concerne la persistance des données. Il s’agit simplement d’une solution de mappage objet-relationnel open-source qui mappe les classes Java aux tables de bases de données dans les bases de données relationnelles et des types de données Java à SQL. Il s’agit d’un framework ORM léger distribué sous licence GNU qui vise à fournir aux développeurs un mécanisme transparent permettant d’obtenir de la persistance. Il utilise un puissant langage de requête semblable au SQL appelé HQL (abréviation de Hibernate Query Language), qui s’intègre rapidement à la fois aux applications existantes et nouvelles sans modifier le reste de l’application. En plus, il est totalement compatible avec les notions orientées objet telles que l’héritage, le polymorphisme etc.
 

Qu’est-ce que JPA?

L’API de persistance Java, ou JPA, est une spécification qui décrit l’interface des mappages objet-relationnel et de la gestion des objets persistants. Au-delà de la définition de l’API, il définit l’ensemble de règles et de directives relatives à la mise en œuvre du mappage objet-relationnel et à la conformité de ces spécifications avec tous les JPA providers. Hibernate est l’implémentation ORM la plus avancée et utilise des directives JPA. JPA fournit simplement la plate-forme de mappage objet/relationnel pour la gestion des données entre les objets/classes Java et une base de données relationnelle dans les applications Java. C’est une spécification d’interface conçue pour créer une norme pour l’implémentation ORM afin de cibler les exigences de la couche d’accès aux données. Hibernate est le framework JPA le plus populaire.
 
 

Différence clé entre JPA et Hibernate

JPA définit la spécification. C’est une API.

  • Comment définissez-vous les entités?
  • Comment mappez-vous les attributs?
  • Comment mappez-vous les relations entre les entités?
  • Qui gère les entités?

Hibernate est l’une des implémentations populaires de JPA.

  • Hibernate comprend les mappages que nous ajoutons entre les objets et les tables. Il garantit que les données sont stockées/extraites de la base de données en fonction des mappages.
  • Hibernate fournit également des fonctionnalités supplémentaires en plus de JPA. Cela est un verrou pour Hibernate. Vous ne pouvez pas passer à d’autres implémentations JPA telles que Toplink.

 

Exemples de mapping JPA

Regardons quelques exemples pour comprendre comment JPA peut être utilisé pour mapper des objets sur des tables.

La classe Produit ci-dessous est mappée à la table de produit. Nous utilisons quelques annotations JPA pour faire le mapping

 CREATE TABLE produit
  ( 
     id          INTEGER PRIMARY KEY, 
     description VARCHAR(255)
  )

 

import javax.persistence.*;
 
@Entity
@Table(name = "Produit")
public class Produit {
	@Id
	@GeneratedValue
	private int id;
 
	@Column(name = "description")
	private String desc;
}

 

Conclusion

Presque toutes les applications ont besoin d’un moyen pour stocker les données de manière persistante. C’est cruciale pour des applications d’entreprise en raison de l’accès nécessaire aux bases de données relationnelles. La persistance est un concept fondamental dans le développement d’applications et constitue un défi en raison de la nécessité de sérialiser les objets Java hiérarchiquement structurés dans une base de données de manière rapide et efficace.
 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *