Différence entre MySQL et SQL Server

image_pdfimage_print

Lorsqu’il s’agit de choisir un système de gestion de base de données, la bataille se joue souvent entre MySQL et SQL Server. Mais quelles sont les vraies différences et comment faire le bon choix pour votre organisation?

Dans cet article nous allons découvrir les différentes caractéristiques de chacun.
 
 

MySQL

Développée au milieu des années 90 (puis rachetée par Oracle), MySQL est l’une des premières bases de données à code source ouvert. Cela signifie qu’il existe plusieurs alternatives à MySQL. Mais les différences entre ces variantes ne sont pas trop remarquables; la syntaxe et les fonctionnalités de base restent identiques.

MySQL est populaire au sein de la communauté des startups. Parce qu’il est gratuit et open-source, les développeurs peuvent facilement se familiariser avec MySQL et modifier son code dans les cas où ils pourraient en avoir besoin. MySQL est généralement utilisé avec PHP et Apache Web Server, en plus d’une distribution Linux, ce qui a conduit à l’acronyme LAMP (Linux, Apache, MySQL, PHP).
 

SQL Server

SQL Server, également appelé Microsoft SQL Server, existe depuis bien plus longtemps que MySQL. Microsoft a développé SQL Server dans les années 80, avec la promesse de fournir un SGBDR fiable et évolutif. Celles-ci restent les qualités essentielles de SQL Server après toutes ces années, car il s’agit de la plate-forme idéale pour les logiciels d’entreprise à grande échelle.

SQL Server est principalement destiné aux développeurs qui utilisent .NET comme langage de développement, par contre à PHP pour MySQL.
Différence entre SQL et NoSQLDifférence entre SQL et NoSQLLa plupart d’entre vous sont déjà familiarisés avec la base de données SQL et avez une bonne connaissance de MySQL, d’Oracle ou d’autres bases de…Lire plus

Différence entre MySQL et SQL Server
Plateformes supportées

SQL Server a été développé à l’origine par Microsoft pour le système d’exploitation Windows. Microsoft a récemment annoncé sa décision de rendre le SGBDR disponible sous Linux et Mac OS X. Mais les entreprises n’auront pas la possibilité d’utiliser certaines fonctionnalités lors de l’exécution de SQL Server sous Linux ou Mac OS X. Les entreprises peuvent exécuter MySQL sans problème sur plusieurs systèmes d’exploitation, notamment Windows, Linux et Mac OS X.
 
 

Langages de programmation supportés

MySQL et SQL Server supportent plusieurs langages de programmation. Les deux SGBDR prennent en charge Java, PHP, C++, Python, Ruby, Visual Basic, Delphi, Go et R. Mais MySQL prend également en charge des langages de programmation tels que Perl, Scheme, Tcl, Haskel et Eiffel. La prise en charge de nombreux langages de programmation rend MySQL populaire parmi diverses communautés de développeurs.
 

Moteurs de stockage

Une autre différence qui est parfois négligée entre MySQL et SQL Server est la façon dont ils stockent les données. SQL Server utilise un seul moteur de stockage développé par Microsoft, contrairement à plusieurs moteurs proposés pour MySQL. Cela donne beaucoup plus de flexibilité aux développeurs MySQL, car ils peuvent utiliser différents moteurs pour différentes tables, en fonction de la vitesse, de la fiabilité ou d’une autre dimension. InnoDB est un moteur de stockage MySQL populaire, qui se situe à l’extrémité inférieure du spectre, tout en maintenant la fiabilité. L’autre est MyISAM.
Qu'est-ce qu'une base NoSQLQu’est-ce qu’une base de données NoSQL ?NoSQL signifie « Not only SQL », constitue une alternative aux bases de données relationnelles dans lesquelles les données sont placées dans des tables et dont le…Lire plus

Sécurité

Les deux sont presque pareil au niveau de sécurité. Les deux sont conformes à la norme EC2, ce qui signifie que vous êtes généralement sécurisé lorsque vous choisissez l’une ou l’autre.
 

Coût

C’est là que le serveur SQL devient beaucoup moins attrayant et MySQL gagne des points importants. Microsoft vous oblige à acheter des licences pour exécuter plusieurs bases de données sur SQL Server. Il existe une version gratuite, mais elle est uniquement destinée à vous familiariser avec le SGBDR. En revanche, MySQL utilise la licence publique générale GNU, ce qui la rend totalement libre d’utilisation. Notez cependant que si vous avez besoin d’assistance pour MySQL, vous devrez payer pour cela.
 

Conclusion:

La raison de choisir un produit de base de données plutôt qu’un autre devrait être basée sur vos applications et sur l’état de votre cycle de développement.

Pour une entreprise en pleine croissance disposant d’un budget informatique généreux et d’un large éventail de besoins pour créer ou prendre en charge diverses applications compatibles avec Microsoft il serait logique d’examiner SQL Server.

Pour les applications où le processus de développement tirerait parti d’une approche illimitée en matière de licences et de la prise en charge d’un environnement multi-plateformes, MySQL serait une excellente alternative.
Liste des commandes MySQLListe des commandes MySQLDans ce tutoriel vous allez découvrir les différentes commandes MySQL qui devraient être utiles pour travailler avec des bases de données.     1. Pour…Lire plus

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *