Programmation en C# – Les opérateurs

Un opérateur est un symbole qui indique au compilateur d’effectuer des manipulations mathématiques ou logiques spécifiques. C# dispose d’un ensemble complet d’opérateurs intégrés et fournit le type d’opérateurs suivants:

  • Opérateurs arithmétiques
  • Opérateurs relationnels
  • Opérateurs logiques
  • Opérateurs bit à bit
  • Opérateurs d’affectation

Ce tutoriel explique les opérations arithmétiques, relationnelles, logiques, bit à bit, affectation et autres opérateurs un par un.

 

 

Opérateurs arithmétiques

Le tableau suivant montre tous les opérateurs arithmétiques pris en charge par C#. Supposons que la variable A détient la valeur 10 et la variable B détient la valeur 20 alors:

OpérateurDescriptionExemple
+Addition de deux opérandesA + B = 30
Soustrait le second opérande du premierA – B = -10
*Multiplie les deux opérandesA * B = 200
/Divise le numérateur par le dé-numérateurB / A = 2
%Modulo c’est le reste après une division entièreB % A = 0
++L’opérateur d’incrémentationA++ = 11
L’opérateur de décrémentationA– = 9

 

Opérateurs relationnels

Le tableau suivant montre tous les opérateurs relationnels pris en charge par C#. Supposons que la variable A détient la valeur 10 et la variable B détient la valeur 20, puis:

OpérateurDescriptionExemple
==Vérifie si les valeurs de deux opérandes sont égales ou non, si oui, la condition devient vraie.(A == B) c’est faux.
!=Vérifie si les valeurs de deux opérandes sont égales ou non, si les valeurs ne sont pas égales, la condition devient vraie.(A != B) c’est vrais.
>Vérifie si la valeur de l’opérande gauche est supérieure à la valeur de l’opérande droit, si oui, la condition devient vraie.(A > B) c’est faux.
<Vérifie si la valeur de l’opérande gauche est inférieure à la valeur de l’opérande droit, si oui, la condition devient vraie.(A < B) c’est vrais.
>=Vérifie si la valeur de l’opérande gauche est supérieure ou égale à la valeur de l’opérande droit, si oui, la condition devient vraie.(A >= B) c’est faux.
<=Vérifie si la valeur de l’opérande gauche est inférieure ou égale à la valeur de l’opérande droit, si oui, la condition devient vraie.(A <= B) c’est vrais.

 

 

Opérateurs logiques

Le tableau suivant montre tous les opérateurs logiques pris en charge par C#. Supposons que la variable A tient la valeur booléenne vraie et la variable B tient la valeur booléenne false, puis:

OpérateurDescriptionExemple
&&Opérateur ET logique. Si les deux opérandes ne sont pas zéro, la condition devient vraie.(A && B) c’est faux.
||Opérateur OU logique. Si l’un des deux opérandes n’est pas nul, la condition devient vraie.(A || B) c’est vrais.
!Opérateur logique NOT. Utilisé pour inverser l’état logique de son opérande. Si une condition est vraie, l’opérateur logique NOT le rendra fausses.!(A && B) c’est vrais.

 

Opérateurs bit à bit

L’opérateur bit à bit fonctionne sur les bits et effectue une opération bit à bit. Les tables de vérité pour &, |, et ^ sont les suivantes:

pqp & qp | qp ^ q
00000
01011
11110
10011

Supposons si A = 60; Et B = 13; Ensuite, dans le format binaire, ils sont comme suit:

A = 0011 1100

B = 0000 1101

—————–

A & B = 0000 1100

A | B = 0011 1101

A ^ B = 0011 0001

~ A = 1100 0011

Les opérateurs bit à bit supportés par C# sont répertoriés dans le tableau suivant. Supposons que la variable A détient la valeur 60 et la variable B détient la valeur 13, puis:

OpérateurDescriptionExemple
&L’opération AND (aussi connue sous le nom de « fonction AND ») produira toujours une sortie si les deux entrées sont 1 et produiront une sortie 0 si une ou les deux entrées sont 0.(A & B) = 12, lequel est 0000 1100
|L’opération OR binaire (également appelée fonction OR binaire) produira toujours une sortie si l’une de ses entrées est 1 et produira une sortie 0 si les deux entrées sont 0.(A | B) = 61, lequel est 0011 1101
^L’opération XOR binaire (également appelée la fonction XOR binaire) produira toujours une sortie si l’une de ses entrées est 1 et produira une sortie 0 si les deux entrées sont 0 ou 1.(A ^ B) = 49, lequel est 0011 0001
~L’opérateur unaire et a pour effet de « flipping » bits.(~A ) = 61, lequel est
1100 0011 En complément de 2 en raison d’un nombre binaire signé.
<<Décalage vers la gauche les bits d’une expressionA << 2 = 240, lequel est
1111 0000
>>Décalage vers la droit les bits d’une expressionA >> 2 = 15, lequel est
0000 1111

 

 

Opérateurs d’affectation

Les opérateurs d’affectation suivants sont pris en charge par C# :

OpérateurDescriptionExemple
=Opérateur d’affectation simple, Attribue les valeurs des opérandes du côté droit à l’opérande du côté gaucheC = A + B affecte la valeur de A + B en C
+=Addition combinée à l’affectation, Il ajoute l’opérande droit à l’opérande gauche et attribue le résultat à l’opérande gaucheC += A est équivalent à C = C + A
-=Soustraction combinée à l’affectation, Il soustrait l’opérande droit de l’opérande gauche et affecte le résultat à l’opérande gaucheC -= A est équivalent à C = C – A
*=Multiplication combinée à l’affectation, Il multiplie l’opérande droit avec l’opérande gauche et attribue le résultat à l’opérande gaucheC *= A est équivalent à C = C * A
/=Division combinée à l’affectation, Il divise l’opérande gauche avec l’opérande droit et attribue le résultat à l’opérande gaucheC /= A est équivalent à C = C / A
%=Modulo combinée à l’affectation, il prend le module en utilisant deux opérandes et affecte le résultat à l’opérande gaucheC %= A est équivalent à C = C % A
<<=Décalage à gauche combinée à l’affectationC <<= 2 est identique à C = C << 2
>>=Décalage à droit combinée à l’affectationC >>= 2 est identique à C = C >> 2
&=AND binaire combinée à l’affectationC &= 2 est identique à C = C & 2
^=OU exclusif combinée à l’affectationC ^= 2 est identique à C = C ^ 2
|=OU inclusif combinée à l’affectationC |= 2 est identique à C = C | 2

 

Opérateurs divers

Il existe quelques autres opérateurs importants, y compris sizeof, typeof et ? : Pris en charge par C#.

OpérateurDescriptionExemple
sizeof()Renvoie la taille d’un type de données.sizeof(int), renvoie 4.
typeof()Renvoie le type d’une classe.typeof(StreamReader);
&Renvoie l’adresse d’une variable&a; renvoie l’adresse actuelle de la variable.
*Pointeur vers une variable.*a; crée un pointeur nommé ‘a’ sur une variable.
? :Expression conditionnelleSi la condition est vraie ? Alors valeur la X: sinon la valeur Y
isDétermine si un objet est d’un certain type.
If( BMW is Car) // vérifie si BMW est un objet de la classe Car.
asCast sans élevé une exception si le casting échoue.
Object obj = new StringReader("WayToLearnX");
StringReader r = obj as StringReader;

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *