QCM PL/SQL Corrigé – Partie 2

QCM sur PL/SQL avec des réponses pour la préparation des entretiens d’embauche, tests en ligne, examens et certifications. Ces questions et réponses sur PL/SQL comprennent divers sujets tel que les bases de PL/SQL, les variables, les constantes, les boucles, les déclencheurs, les curseurs, les procédures, etc…. Et sont tirés d’un vrai entretien écrit et certaines parties sont en direct. Cette méthode d’apprentissage systématique préparera facilement toute personne pour réussir son test sur PL/SQL.
 
 

1. Lequel des énoncés suivants est VRAI à propos d’une déclaration avec contraintes?

A Une déclaration sans contrainte nécessite plus de mémoire qu’une déclaration avec contrainte.

B Une déclaration sans contrainte nécessite moins de mémoire qu’une déclaration avec contrainte.

C Une déclaration sans contrainte nécessite la même mémoire qu’une déclaration avec contrainte.

D Aucune de ces réponses

A
Une déclaration sans contrainte nécessite plus de mémoire qu’une déclaration avec contrainte.

 

 

2. Quelles sont les règles de dénomination des variables PL/SQL ?

A Une lettre ASCII doit être la première lettre du nom de la variable.

B Dans le cas des variables, veillez à utiliser des caractères faciles à lire et à comprendre après le premier caractère, comme le trait de soulignement (_) ou le signe dollar ($).

C Il est possible de spécifier que la variable est NOT NULL.

D Toutes les réponses sont vraies

D
Toutes les réponses sont vraies. Exemple:

DECLARE 
   c_id integer; 
   c_name  varchar2(20); 
   c_address varchar2(100);

 

 

3. Pour initialiser une variable avec une valeur autre que NULL, on peut utiliser quelle méthode ?

A Le mot-clé DEFAULT

B L’opérateur d’affectation

C Les deux A et B

D Aucune de ces réponses

C
Pour initialiser une variable avec une valeur autre que NULL, on peut utiliser l’opérateur d’affectation et le mot-clé DEFAULT. Exemple:

DECLARE 
   c_id integer := 0; 
   c_name  varchar2(20) DEFAULT 'Alex'; 
   c_address varchar2(100) DEFAULT '1997 Creekside Lane';

 

 
 

4. Quel est le nom des deux portées de variables en PL/SQL ?

A Variable Local & Gamma

B Variable Last & Global

C Variable Local & Global

D Variable Label & Globale

C
Les deux portées des variables en PL/SQL sont les variables Local & Global.

 

 

5. Quelle est la différence entre les variables locales et globales ?

A Les variables d’un bloc externe sont définies comme des variables locales car elles ne sont pas accessibles de l’extérieur, alors que le bloc interne déclare des variables globales.

B Les variables d’un bloc interne sont définies comme des variables globales puisqu’elles ne sont pas accessibles de l’extérieur alors que le bloc externe déclare des variables locales.

C Les variables d’un bloc externe sont définies comme des variables globales puisqu’elles sont accessibles de l’extérieur et que le bloc interne déclare également des variables globales.

D Les variables d’un bloc interne sont définies comme des variables locales car elles ne sont pas accessibles de l’extérieur, alors que le bloc externe déclare des variables globales.

D
Les variables d’un bloc interne sont définies comme des variables locales car elles ne sont pas accessibles de l’extérieur, alors que le bloc externe déclare des variables globales.

 

 

6. ___________ sont des valeurs utilisées dans les blocs PL/SQL qui ne changent pas pendant l’exécution.

A Fonctions

B Variables

C Constantes

D Curseur

C
Les constantes sont des valeurs utilisées dans les blocs PL/SQL qui ne changent pas pendant l’exécution.

 

 
 

7. Une constante PL/SQL est une valeur littérale _______.

A Intégré

B Défini par l’utilisateur

C Les deux A et B

D Aucune de ces réponses

B
Une constante PL/SQL est une valeur littérale définie par l’utilisateur.

 

 

8. Choisissez la syntaxe correcte pour déclarer une constante.

A constant_name CONSTANT datatype := VALUE;

B datatype CONSTANT constant_name := VALUE;

C constant_name CONSTANT datatype =: VALUE;

D datatype CONSTANT constant_name =: VALUE;

A
La syntaxe correcte pour déclarer une constante est

constant_name CONSTANT datatype := VALUE;

Exemple:

pi CONSTANT number := 3.141592654;

 

 

9. Qu’est-ce qui est VRAI à propos du nom de la constante dans PL/SQL?

A Exactement comme un nom de variable, c’est un nom pour une constante.

B Un mot constant ne change pas de valeur et est un mot réservé.

C Les deux A et B

D Aucune de ces réponses

C
Les deux A et B.

 

 
 

10. Une valeur est attribuée à une constante en PL/SQL au moment de l’initialisation.

A Initialisation

B Déclaration

C Valorisation

D Numérisation

B
Une valeur est attribuée à une constante en PL/SQL au moment de la déclaration.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.