Programmer l’Arduino – Les structures conditionnelles

image_pdfimage_print

Les structures conditionnelles exigent que le programmeur spécifie une ou plusieurs conditions à évaluer ou à tester par le programme, et consiste à décider l’ordre d’exécution des déclarations en fonction de certaines conditions ou à répéter un groupe d’instruction jusqu’à ce que certaines conditions spécifiées soient remplies.

Voir ci-dessous la figure qui montre la forme générale d’une structures conditionnelles typique trouvée dans la plupart des langages de programmation

 
 

 Description de chaque déclaration 
Déclaration if
Consiste en une expression booléenne suivie d’une ou plusieurs instructions.
Déclaration if…else
L’instruction « if » peut être suivie d’une instruction optionnelle « else », qui s’exécute lorsque l’expression booléenne est false.
Déclaration if…else if…else
Vous pouvez utiliser une instruction « if » ou « else if » dans une autre instruction « if » ou « else if ».
Déclaration switch
L’instruction switch permet de tester l’égalité d’une variable à une liste de valeurs.
Opérateur conditionnel ? :
L’opérateur conditionnel ? : Est le seul opérateur ternaire de C.

Déclaration if
La forme générale d’une déclaration if est,

if (expression_booléenne)
{
    / * L'instructions à exécuter si l'expression booléenne est vraie * /
}

Si l’expression booléenne est vraie, alors le bloc de code à l’intérieur de l’instruction if est exécuté. Si l’expression booléenne est évaluée comme fausse, le premier bloc de code après la fin de l’instruction if (après l’accolade de fermeture) est exécuté.

Exemple :

// Définition des variables globale 
int A = 6 ;
int B = 10 ;

Void setup () {

}

Void loop () {
   // Vérifier la condition booléenne 
   // si la condition est vraie, exécutez la déclaration suivante 
   if (A > B) 
      A++;
   
   // Vérifier la condition booléenne 
   // si la condition est vraie, exécutez la déclaration suivante 
   If ( ( A < B ) && ( B != 0 )) { 
      A += B;
      B--;
   }
}

 
 
Déclaration if…else

La forme générale d’une instruction if … else est,

if( expression )
{
   Bloc-instructions-1;
}else
{
   Bloc-instructions-2;
}

Si l’expression est vraie, le ‘Bloc-instructions-1’ est exécuté, sinon ‘Bloc-instructions-1’ est ignoré et ‘Bloc-instructions-2’ est exécuté.

Exemple :

// Définition des variables globales
int A = 5;
int B = 9;

void setup () {

}

void loop () {
   // Vérifier la condition booléenne 
   // si la condition est vraie, exécutez la déclaration suivante 
   if (A > B)  
   {
      A ++;
   }else {
      B - = A;
   }
} 

Déclaration if imbriqués 

La forme générale d’une instruction imbriquée if … else est,

if( expression )
{
  if( expression1 )
   {
       Bloc-instructions1;
   }
  else 
   {
       Bloc-instructions2;
   }
}else
{
   Bloc-instructions3;
}

Si ‘expression’ est fausse, ‘Bloc-instructions3’ sera exécuté, sinon il continue à effectuer le test pour ‘expression 1’. Si l ‘expression 1 est vraie, ‘Bloc-instructions1’ est exécutée sinon ‘Bloc-instructions2’ est exécutée.

Exemple :

// Définition des variables globales 
int A = 5;
int B = 9;

void setup () {

}

void loop () {
   // Vérifier la condition booléenne 
   If ( ( A != 0 ) && ( B != 0 )) { 
       // si la condition est vraie, exécutez la déclaration suivante 
	   if (A > B) 
	   {
		  A ++;
	   }else {
		  B - = A;
	   }
   }
} 

 

L’ opérateur ? :

Nous avons couvert l’opérateur conditionnel ? : Dans le chapitre précédent, qui peut être utilisé pour remplacer les instructions if … else. Il a la forme générale suivante

Exp1 ? Exp2 : Exp3;

Exp1, Exp2 et Exp3 sont des expressions.

Si Exp1 est vrai donc Exp2 sera exécuter sinon Exp3 qui sera exécuter.
 
 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *