Différence entre la pagination et la segmentation

La gestion de mémoire est l’une des fonctions de base du système d’exploitation. Les systèmes d’exploitation modernes permettent à chaque processus d’obtenir plus de mémoire virtuelle que la taille totale de la mémoire (physique) réelle sur un système informatique donné. L’objectif principal de la gestion de mémoire est de combiner une mémoire importante mais lente avec une mémoire petite mais à grande vitesse, pour obtenir l’effet d’une plus grande mémoire à grande vitesse.
 
 
Nous discuterons d’autres différences entre la pagination et la segmentation à l’aide du tableau comparatif ci-dessous.

 

Table de comparaison
Pagination Segmentation
Définition Une page a une taille de bloc fixe. Un segment est de taille variable.
Fragmentation La pagination peut entraîner une fragmentation interne. La segmentation peut conduire à une fragmentation externe.
Adresse L’adresse spécifiée par l’utilisateur est divisée par le CPU en un numéro de page + un décalage. L’utilisateur spécifie chaque adresse par deux quantités un numéro de segment et le décalage (limite de segment).
Taille Le matériel décide la taille de page. La taille du segment est spécifiée par l’utilisateur.
Table La pagination implique une table de pages qui contient l’adresse de base de chaque page. La segmentation implique la table de segments qui contient le numéro de segment et le décalage (longueur du segment).
Différence entre ordonnancement préemptif et non préemptifDifférence entre ordonnancement préemptif et non préemptifC’est la responsabilité de l’ordonnanceur d’attribuer un processus à l’unité centrale lorsque l’unité centrale est à l’état inactif. L’ordonnanceur sélectionne un processus de la file…Lire plus  

Exemple : Pagination vs Segmentation

 


 

Définition de pagination

La pagination est un système de gestion de mémoire. La pagination permet à un processus d’être stocké dans une mémoire de manière non contiguë. Stocker le processus d’une manière non-contiguë résout le problème de la fragmentation externe.
Différence entre la fragmentation interne et externeDifférence entre la fragmentation interne et externeChaque fois qu’un processus est chargé ou supprimé du bloc de mémoire physique, il crée un petit trou dans l’espace mémoire appelé fragment. En raison…Lire plus Pour implémenter la pagination, les espaces mémoire physiques et logiques sont divisés en mêmes blocs de taille fixe. Ces blocs de mémoire physique de taille fixe sont appelés cadres et les blocs de mémoire logique de taille fixe sont appelés pages.

Lorsqu’un processus doit être exécuté, les pages de processus de l’espace mémoire logique sont chargées dans les trames de l’espace d’adressage de mémoire physique. Maintenant, l’adresse générée par le CPU pour accéder à la trame est divisée en deux parties, à savoir le numéro de page et le décalage.
 
 

Définition de la segmentation

Comme la pagination, la segmentation est également un schéma de gestion de mémoire. Le processus est divisé en segments de taille variable et chargé dans l’espace d’adressage mémoire logique.

L’espace d’adressage logique est la collection de segments de taille variable. Chaque segment a son nom et sa longueur. Pour l’exécution, les segments de l’espace mémoire logique sont chargés dans l’espace mémoire physique.

L’adresse spécifiée par l’utilisateur contient deux quantités le nom du segment et le décalage. Les segments sont numérotés et référencés par le numéro de segment au lieu du nom de segment. Ce numéro de segment est utilisé comme index dans la table de segments et la valeur de décalage détermine la longueur ou la limite du segment. Le numéro de segment et le décalage génèrent conjointement l’adresse du segment dans l’espace de mémoire physique.

QCM Architecture des ordinateursQCM Architecture des ordinateurs – Partie 1QCM en architecture des ordinateurs avec la correction pour la préparation des concours, des tests, aux examens et aux certifications. Ainsi vous trouverez des questions…Lire plus
Conclusion :

La pagination est basée sur la distribution de l’espace d’adressage entier sur des blocs de longueur fixe qui sont utilisés en tant que quantification mémoire. En outre, il est nécessaire de prévoir un moyen pour marquer la mémoire disponible qui peut être exécutée par la présence de l’en-tête de chaque page indiquant le statut de la page (liste globale liée où chaque nœud pointe vers la page libre suivante) ou placer l’adresse de la page libre dans le tableau global, ce qui est généralement la pire solution.

La segmentation consiste à diviser l’espace d’adressage en segments qui ont des droits d’accès clairement marqués au processeur MMU. Dans le segment, les processus allouent exactement autant de mémoire qu’ils en ont besoin, mais le problème de gestion de mémoire est de savoir comment fournir une telle allocation où elle peut conserver suffisamment de mémoire de bloc contigu.
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *