QCM Linux – Droit et permission d’accès aux fichiers – Partie 1

Des questions et des réponses à choix multiple (QCM) sur Linux se concentre sur « Les différents types de fichiers» afin de préparer à des examens, des entretiens et des certifications, comme l’examen Redhat, l’examen CompTIA, la certification Ubuntu / SuSE, l’examen de certification LPI. Cette méthode d’apprentissage systématique préparera facilement toute personne pour réussir son test sur Linux.
 
 

1. Si un fichier a les permissions suivantes 764 donc _____?

A Tout le monde peut lire, le groupe ne peut que exécuter et le propriétaire peut lire et écrire

B Chacun peut lire et écrire, mais le propriétaire seul peut exécuter

C Tout le monde peut lire, le groupe y compris le propriétaire peut écrire, le propriétaire seul peut exécuter

D Tout le monde peut lire, le groupe peut écrire et lire et le propriétaire peut lire, écrire et exécuter.

D
 

  • r = permission de lecture
  • w = permission d’écriture
  • x = permission d’exécuter
  • – = pas de permission

Avec r=4 / w=2 / x=1

 

2. Quelle est la représentation octale de ces permissions -rwx r-s r–?

A 0777

B 2766

C 2744

D 2754

D
 

Lorsque le bit Set Group ID est défini, l’exécutable est exécuté avec les droits du groupe. Par exemple, si un fichier appartenait au groupe utilisateur, quel que soit celui qui l’a exécuté, il s’exécuterait toujours avec l’autorité du groupe de l’utilisateur. Utilisez la commande chmod pour définir le SGID sur le fichier file1.txt. La valeur octale est 2000 et la valeur symbolique est « s ».
De façon symbolique:

$ chmod g+s file1.txt

 
De façon numérique:

$ chmod 2750 file1.txt

 

3. Quelle est la représentation octale de ces permissions -rwS r–- r–-?

A 0777

B 2666

C 4744

D 4644

D
 

SUID est une autorisation spéciale attribuée à un fichier. Ces autorisations permettent d’exécuter le fichier avec les privilèges du propriétaire. Par exemple, si un fichier appartenait à l’utilisateur root et que le bit SUID était défini, peu importe qui exécutait le fichier, il s’exécuterait toujours avec les privilèges de l’utilisateur root. Pour définir le SUID sur un fichie, la valeur octale est 4000 et la valeur symbolique est « s ».
Exécutez la commande suivante pour définir le bit SUID:

$ chmod u+s fichier1

 
Affichez les détails à l’aide de la commande ls -l:

$ ls -l fichier1

-rwSrw-r-- 1 user1 user1 0 2018-10-29 21:41 fichier1

 

4. Le sticky bit peut être défini en utilisant l’autorisation suivante

A 0777

B 2666

C 4744

D 1755

D
Le sticky bit ($ chmod +t file-name) a été introduit pour être utilisé avec des exécutables afin de permettre à un système d’exploitation de conserver le segment de texte du programme dans l’espace du swap une fois le processus terminé. C’était une fonctionnalité de performance conçue pour accélérer l’exécution du programme. Le sticky bit est plus couramment utilisé sur les répertoires où il permet aux fichiers ou répertoires d’être déplacés ou supprimés uniquement par le propriétaire de cet objet, le propriétaire du répertoire ou le super-utilisateur root. Pour définir le sticky bit sur un fichie, la valeur octale est 1000 et la valeur symbolique est « t ».
De façon symbolique:

$ chmod o+t file1.txt

 
De façon numérique:

$ chmod 1755 file1.txt

 
Le sticky bit n’a aucun effet si other ne dispose pas des autorisations d’exécution. Le sticky bit est représenté avec un « t » minuscule dans la sortie de ls. Dans les cas où il n’a pas d’effet, il est représenté par un « T » majuscule.

$ ls -l file1

-rwxr-xr-t 1 user1 user1 0 2018-10-29 21:41 file1

 

Différence entre hacker et crackerDifférence entre hacker et crackerQuand vous pensez à la sécurité, il est fort que certaines de vos pensées dérivent vers les hackers et les crackers. Ce sont deux menaces…Lire plus
5. Effective Group ID (EGID) peut être défini avec l’autorisation suivante _____ ?

A 0777

B 2666

C 4744

D 1755

B
EGID autorise le contrôle d’accès et peut également autoriser la création de fichiers en fonction de la sémantique de l’implémentation du noyau spécifique utilisée.

 

 
 

6. Effective User ID (EUID) peut être défini avec l’autorisation suivante _____?

A 0777

B 2666

C 4744

D 1755

C
EUID d’un processus est utilisé dans la plupart du temps pour des contrôles d’accès.

 

7. Les permissions -rwxr–-r–- représentées par la valeur octale _____?

A 777

B 666

C 744

D 711

C
 

  • r = permission de lecture/b>
  • w = permission d’écriture/b>
  • x = permission d’exécuter/b>
  • – = pas de permission

Avec r=4 / w=2 / x=1/b>

 

8. Quelle est la commande pour accorder la permission d’exécution sur tous les fichiers et sous-répertoires de « /home/document/mydirectory »

A $ chmod –r +x /home/document/mydirectory

B $ chmod –R +x /home/document/mydirectory

C $ chmod –f –r +x /home/document/mydirectory

D $ chmod –F +x /home/document/mydirectory

B

Pour appliquer les permissions sur tous les fichiers et sous-répertoires de « /home/document/mydirectory » on utilise la commande « chmod » avec l’option -R:

$ chmod –R +x /home/document/mydirectory

 

Différence entre Blockchain et BitcoinDifférence entre Blockchain et BitcoinChaque fois que nous parlons de bitcoin et de blockchain, les gens pensent généralement qu’ils sont identiques, car bitcoin est la première application de blockchain.…Lire plus
9. Si la valeur « umask » est « 0002 ». Quelles seront les permissions du nouveau répertoire creés?

A 777

B 775

C 774

D 664

B

 

10. Un utilisateur effectue une opération chmod sur un fichier. Lequel des énoncés suivants est vrai?

A La date d’accès au fichier est mise à jour

B La date de modification du fichier est mise à jour

C La date de changement du fichier est mise à jour

D Aucun de ces réponses

B
Lorsqu’on exécute la commande « chmod » sur un fichier la date de modification est mise à jour.

 

 
 
Partagez cet article

4 réflexions sur “QCM Linux – Droit et permission d’accès aux fichiers – Partie 1

  • Avatar
    mars 12, 2020 à 10:13
    Permalien

    Hello,

    Il y a une erreur dans le QCM Linux – Droit et permission d’accès aux fichiers – Partie 1 __ « Question 3. Quelle est la représentation octale de ces permissions -rwS r–- r–-« .
    La réponse donnée dans le QCM est « C – 4744 » alors que la VRAIE réponse est « D – 4644 ».
    chmod 4744 fichier donne « -rws r– r– »

    (Je ne voulais pas l’afficher en commentaire mais le formulaire de contacte ne fonctionne pas : captcha qui n’est pas considéré comme validé alors qu’il l’est)

    Répondre
  • Avatar
    novembre 27, 2020 à 11:21
    Permalien

    Bonjour,
    Merci pour ce travail. J’ai toutefois une interrogation :
    Question 10, dans la liste des choix de réponses, il est écrit B : La date de modification du fichier est mise à jour
    Hors la bonne réponse enregistrée est C avec le commentaire suivant : Lorsqu’on exécute la commande « chmod » sur un fichier la date de modification est mise à jour.
    Commentaire qui correspond à la réponse B ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *