Table de routage

image_pdfimage_print

Les routeurs examinent l’adresse IP de destination d’un paquet reçu et prennent les décisions de routage. Pour déterminer quelle interface le paquet sera envoyé, les routeurs utilisent des tables de routage. Une table de routage liste tous les réseaux pour lesquels des itinéraires sont connus. La table de routage de chaque routeur est unique et stockée dans la RAM du périphérique.
 
 
Lorsqu’un routeur reçoit un paquet qui doit être transmis à un hôte situé sur un autre réseau, il examine son adresse IP de destination et recherche les informations de routage stockées dans la table de routage. Chaque entrée de la table de routage comprend les entrées suivantes:

  • Le réseau et le masque de sous-réseau : spécifient une plage d’adresses IP.
  • Le routeur distant : l’adresse IP du routeur utilisé pour atteindre ce réseau.
  • L’interface sortante : l’interface sortante dans laquelle le paquet doit sortir pour atteindre le réseau de destination.

Prenons l’exemple suivant:
 


Dans l’exemple ci-dessus, nous avons un réseau de deux ordinateurs et un routeur. L’hôte PC0 souhaite communiquer avec l’hôte PC1. Etant donné que les hôtes se trouvent sur différents sous-réseaux, l’hôte PC0 envoie son paquet à la passerelle par défaut (le routeur). Le routeur reçoit le paquet, examine l’adresse IP de destination et examine sa table de routage pour déterminer l’interface à laquelle le paquet sera envoyé. La commande #show ip route peut être utilisée pour afficher la table de routage du routeur:
 

 
L’entrée ci-dessous sera utilisée pour router le paquet:
 

 
La ligne ci-dessus indique que chaque paquet destiné au réseau 10.0.0.0/8 sera envoyé par l’interface Fa1/0. Voici une description de chaque champ:

  • C – signifie connecté. Chaque réseau directement connecté est automatiquement ajouté à la table de routage.
  • 10.0.0.0/8 – indique la plage d’adresses IP pour laquelle la route sera utilisée; dans ce cas, toutes les adresses IP de la plage suivante: 10.0.0.0 – 10.255.255.255.
  • FastEthernet1/0 – indique l’interface à laquelle le paquet sera envoyé afin d’atteindre le réseau de destination.

Il y a trois méthodes utilisées pour remplir une table de routage:

  • Les réseaux directement connectés sont ajoutés automatiquement
  • En utilisant le routage statique
  • En utilisant le routage dynamique

Notez que les tables de routage ne sont pas spécifiques aux périphériques Cisco. Même votre système d’exploitation Windows possède une table de routage qui peut être affichée à l’aide de la commande
>route print:


 
 

Afficher la table de routage sous Linux

Pour afficher la table de routage sous Linux, vous pouvez utiliser trois commandes différents :
1. La commande $route -n :
 

 
2. La commande $netstat -nr :
 

 
3. La commande $ip route :
 

 
 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *