Les 7 couches du modèle OSI

Open Systems Interconnection (OSI) est un modèle de référence sur la façon de communiquer sur un réseau. Un modèle de référence est un modèle conceptuel pour comprendre les relations. Son objectif est l’interopérabilité de divers systèmes de communication avec des protocoles standard.
 
Différents types de câblage informatiqueDifférents types de câblage informatiqueLe câble est le support par lequel l’information passe généralement d’un périphérique réseau à un autre. Il existe plusieurs types de câbles couramment utilisés avec…Lire plus La plupart des fournisseurs impliqués dans les télécommunications tentent de décrire leurs produits et services par rapport au modèle OSI. OSI est rarement mis en œuvre tel quel. La suite de protocoles TCP/IP, qui définit Internet, ne correspond pas exactement au modèle OSI.

Le modèle (OSI) permettant d’implémenter des protocoles en sept couches. En fait, ce n’est même pas réel. Le modèle OSI n’effectue aucune fonction dans le processus de mise en réseau. C’est un modèle conceptuel qui nous permet de mieux comprendre les interactions complexes qui se produisent.
 

Qui a développé le modèle OSI?

International Standards Organization (ISO) a crée le modèle OSI. Il divise la communication réseau en sept couches. Dans ce modèle, les couches 1 à 4 sont considérées comme les couches inférieures et concernent principalement le déplacement des données. Les couches 5 à 7, appelées couches supérieures, contiennent des données au niveau d’application. Chaque couche prend en charge un travail très spécifique, puis transmet les données à la couche suivante.
 
Topologie du Réseau InformatiqueTopologie du Réseau InformatiqueUne topologie de réseau est une disposition de noeuds (généralement des commutateurs, des routeurs, etc) et des connexions, souvent représenté sous forme de graphe.  …Lire plus

Les 7 couches du modèle OSI
Couche 7 – Application

La couche application est la couche OSI la plus proche de l’utilisateur final, ce qui signifie que la couche application et l’utilisateur interagissent directement avec l’application logicielle. Cette couche interagit avec les applications logicielles qui implémentent un composant communicant. Les fonctions de la couche application incluent généralement l’identification de communication, la détermination de la disponibilité des ressources et la synchronisation des communications. La couche Application fournit au logiciel des interfaces lui permettant d’utiliser les services réseau. Les protocoles communs trouvés au niveau de la couche application incluent HTTP, FTP, NFS, SNMP, Telnet.
 

Couche 6 – Présentation

La couche Présentation sert de traducteur entre la couche Application et la couche Session. Au niveau de la couche Présentation, les données sont formatées dans une représentation compréhensible pour le réseau, par exemple: ASCII. La couche Présentation prend également en charge le cryptage et le décryptage des données, tels que le cryptage par mot de passe. Les protocoles communs trouvés au niveau de la couche présentation incluent ASCII, EBCDIC, JPG et MIDI.
Différence entre le modèle TCP IP et le modèle OSIDifférence entre le modèle TCP / IP et le modèle OSITCP / IP et OSI sont les deux modèles de réseau les plus utilisés pour la communication. Il y a quelques différence entre les deux.…Lire plus

Couche 5 – Session

La couche Session permet à deux applications sur différents ordinateurs d’ouvrir, d’utiliser et de fermer une connexion, c’est-à-dire: une session. Une session est un dialogue très structuré entre deux applications. La couche session est responsable de la gestion de ce dialogue. Il effectue la reconnaissance de nom et d’autres fonctions, telles que la sécurité, nécessaires pour permettre à deux applications de communiquer sur le réseau.

La couche Session synchronise les tâches utilisateur en plaçant des points de contrôle dans le flux de données. Les points de contrôle divisent les données en groupes plus petits pour la détection d’erreur. Cette couche met également en œuvre un contrôle de dialogue entre les processus de communication, par exemple en contrôlant quel côté transmet, quand et pendant combien de temps. Les protocoles courants utilisés par la couche de session incluent RPC, SQL et NetBIOS.
 

Couche 4 – Transport

La couche Transport est principalement chargée à assurer que les données soient transférées d’un point à un autre de manière fiable et sans erreurs. Par exemple, la couche transport s’assure que les données sont envoyées et reçues dans le bon ordre.

La couche transport assure le contrôle de flux et le traitement des erreurs, et participe à la résolution des problèmes liés à la transmission et à la réception de paquets. Les exemples courants de protocoles de couche transport sont les protocoles TCP (Transmission Control Protocol), UDP (User Datagram Protocol) et SPX (Sequenced Packet Exchange).
 
 

Couche 3 – Réseau

La couche réseau gère l’adressage et le routage des données en fonction de l’adressage logique. Les routeurs appartiennent à la couche réseau car ils utilisent des adresses logiques (IP) pour diriger intelligemment les données de l’expéditeur au destinataire. Un routeur détermine le chemin que doivent suivre les données en fonction des conditions du réseau, de la priorité du service et d’autres facteurs. Il gère également les problèmes de trafic sur le réseau, tels que la commutation, le routage des paquets, la fragmentation et le contrôle de congestion des données.

Les protocoles Internet (IP) et Internetwork Packet Exchange (IPX) sont des exemples de protocoles de couche réseau.
 

Couche 2 – Liaison de données

La couche liaison de données envoie des trames de données de la couche réseau à la couche physique. Il est responsable du contrôle des signaux entrant et sortant du câble réseau. À la réception, la couche liaison de données encapsule les bits bruts de la couche physique dans des trames de données. La représentation électrique des données (modèles de bits, méthodes de codage et jetons) se trouve seulement dans cette couche.
QCM RéseauQCM Réseau – Partie 1QCM en réseau informatique avec la correction pour la préparation des concours, des tests, aux examens et aux certifications. Ces questions sont tirés d’un vrai…Lire plus

Couche 1 – Physique

La couche inférieure du modèle OSI est la couche physique. Cette couche transmet les données brutes non structurées, c’est-à-dire: bits, sur le support physique. La couche physique est entièrement basée sur le matériel et traite tous les aspects de l’établissement et du maintien d’un lien physique entre des ordinateurs en communication.

La couche physique définit le mode de connexion du câble à la carte réseau. Par exemple, il définit le nombre de broches d’un connecteur et la fonction de chacune d’elles. Il définit également la technique de transmission qui sera utilisée pour envoyer des données via le câble réseau.

Cette couche assure le codage des données et la synchronisation des bits. La couche physique est responsable de la transmission des bits (0 et 1) d’un ordinateur à un autre et parce que différents types de supports transmettent physiquement les bits différemment, la couche physique définit également la durée de chaque impulsion et la manière dont chaque bit est traduit en énergie électrique appropriée.
 

Classification des couches

 


 

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *