Qu’est ce qu’un routeur ?

image_pdfimage_print

Un routeur est un périphérique matériel conçu pour recevoir, analyser et déplacer les paquets entrants vers un autre réseau. Il peut également être utilisé pour convertir les paquets en une autre interface réseau, les supprimer et effectuer d’autres actions relatives à un réseau.
 
 

Capacités d’un routeur

Un routeur dispose de multiples fonctionnalités que d’autres périphériques réseau, tels qu’un concentrateur(Hub) ou un commutateur(Switch), qui n’exécutent que des fonctions réseau de base. Par exemple, un concentrateur est souvent utilisé pour transférer des données entre des ordinateurs ou des périphériques réseau, mais n’analyse ni ne fait quoi que ce soit avec les données qu’il transfère. En revanche, les routeurs peuvent analyser les données envoyées sur un réseau, modifier la manière dont elles sont empaquetées et les envoyer vers un autre réseau ou via un autre réseau. Par exemple, les routeurs sont couramment utilisés dans les réseaux domestiques pour partager une seule connexion Internet entre plusieurs ordinateurs.

Dans cet exemple, le routeur permet à tous les ordinateurs de se connecter à Internet.
 

Achat d’un routeur

Avant d’acheter un routeur, vous devez prendre en compte plusieurs facteurs, tels que la rapidité, la puissance pour que tous vos périphériques puissent accéder à Internet.
 
 

Comment fonctionne un routeur?

Dans le modèle OSI (Open Systems Interconnection), les routeurs sont associés à la couche réseau (couche 3), car ils connectent des réseaux différents via le protocole Internet (IP).

Un routeur examine l’adresse IP de destination à partir d’un en-tête de paquet et la compare à une table de routage afin de déterminer le meilleur saut suivant du paquet. Les tables de routage contient les directions pour la transmission de données vers des destinations réseau particulières. Ils constituent un ensemble de règles algorithmiques qui calculent le meilleur chemin pour transmettre le trafic vers une adresse IP donnée.

Une table de routage spécifie souvent une route par défaut, que le routeur utilise chaque fois qu’il ne parvient pas à trouver une meilleure option pour transférer un paquet donné. Par exemple, le routeur à domicile dirige tout le trafic sortant vers le fournisseur de services Internet (ISP).

Les tables de routage peuvent être statiques – c’est-à-dire configurées manuellement – ou dynamiques. Les routeurs dynamiques mettent à jour automatiquement leurs tables de routage en fonction de l’activité du réseau, échangeant des informations avec d’autres périphériques via des protocoles de routage. Il s’agit notamment du protocole BGP (Border Gateway Protocol), du protocole EIGRP (Enhanced Interior Gateway Routing Protocol), du protocole EGP (Exterior Gateway Protocol), du protocole IGRP (Interior Gateway Routing Protocol), du protocole OSPF (Open Shortest Path First) et du protocole RIP (Routing Information Protocol).
 
Différence entre OSPF et BGPDifférence entre OSPF et BGPLa différence clé entre OSPF et BGP est que le protocole OSPF (Open Shortest Path First) est un protocole de routage utilisé en interne dans votre…Lire plus Différence entre EIGRP et OSPFDifférence entre EIGRP et OSPFEIGRP et OSPF sont des protocoles de routage utilisés pour faire la publicité des routes dans un réseau. EIGRP est un protocole propriétaire de Cisco,…Lire plus Différence entre RIP et OSPFDifférence entre RIP et OSPFRIP et OSPF sont des protocoles de routage utilisés pour faire la publicité des routes dans un réseau, ils sont utilisés comme protocoles de passerelle…Lire plus De nombreux routeurs effectuent également la traduction d’adresses réseau (NAT), protégeant les adresses IP privées d’un réseau local (LAN) en réadressant tout le trafic sortant avec une seule adresse IP publique partagée. NAT aide à la fois à conserver les adresses IP valides au niveau public et à améliorer la sécurité du réseau.
Différence entre NAT et PATDifférence entre NAT et PATNAT(Network Address Translation) et PAT(Port Address Translation) sont les protocoles utilisés pour mapper l’adresse privée (locale) non enregistrée d’un réseau interne vers une adresse publique…Lire plus  

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *