QCM Réseau – DNS – Partie 3

QCM en réseau informatique avec la correction pour la préparation des concours, des tests, aux examens et aux certifications. Cette partie de (QCM) est basé sur le DNS. Cette méthode d’apprentissage préparera facilement toute personne pour réussir son test.
 
 

1. Un serveur faisant autorité sur un(e) _________.

A domaine

B étiquette

C zone

D Aucune de ces réponses n’est vraie.

C
Une zone DNS est une partie adjacente ou contiguë sur laquelle un serveur DNS faisant autorité. Une zone est une partie d’un espace de noms. Ce n’est pas un domaine. Un domaine est une branche de l’espace de noms DNS. Une zone DNS peut contenir un ou plusieurs domaines contigus. Un serveur DNS peut faire autorité sur plusieurs zones DNS. Un espace de noms non contigu ne peut pas être une zone DNS.
 
Zone DNSZone DNSQu’est-ce qu’une zone DNS? Le DNS est divisé en plusieurs zones différentes. Ces zones différencient les zones gérées de manière distincte dans l’espace de noms…Lire plus
2. Un _______ est un serveur dont la zone est constituée de toute l’arborescence.

A serveur de domaine

B serveur racine

C serveur de zone

D Aucune de ces réponses n’est vraie.

B
Un serveur racine est un serveur dont la zone est constituée de l’arborescence complète. Un serveur racine ne stocke généralement aucune information sur les domaines mais délègue son autorité à d’autres serveurs.
 

 

3. Un serveur ________ charge les informations de zone à partir de fichiers de données .

A secondaire

B primaire

C zone

D Aucune de ces réponses n’est vraie.

B
Serveur primaire: Il stocke un fichier sur la zone pour laquelle il a une autorité. Il est responsable de la création, de la maintenance et de la mise à jour du fichier de zone.
 

 

 

4. Le serveur ________ charge toutes les informations à partir du serveur primaire.

A primaire

B secondaire

C zone

D Aucune de ces réponses n’est vraie.

B
Une configuration de serveur DNS primaire / secondaire est une configuration maître/esclave où le serveur DNS primaire est le maître et le serveur DNS secondaire est l’esclave. Le serveur secondaire est créé chez un deuxième fournisseur DNS afin d’assurer la redondance sur le réseau DNS.
 

 

5. Lorsque le secondaire télécharge des informations à partir du primaire, on appelle ça, un transfert de______.

A domaine

B zone

C étiquette

D Aucune de ces réponses n’est vraie.

B
Un transfert de zone est le processus où un serveur DNS primaire envoie une zone DNS à un serveur DNS secondaire.

Alternativement, vous pouvez demander un transfert de zone vous-même via la ligne de commande. Ceci est une méthode pour afficher le fichier de zone entier. Cela peut être fait avec la commande dig:

[[email protected] ~]# dig @dns1.server.com domain.com axfr
7 exemples avec la commande Dig pour interroger DNS7 exemples avec la commande Dig pour interroger DNSDig signifier « Domain information groper ». En utilisant la commande dig, vous pouvez interroger les serveurs de noms DNS pour des tâches liées à la recherche…Lire plus Les transferts de zone sont automatiquement déclenchés lorsque le numéro de série de la zone est incrémenté. Le numéro de série de la zone s’incrémente lorsque la zone reçoit une mise à jour.

Les transferts de zone peuvent être complets ou incrémentiels. Les transferts de zone complets sont appelés AXFR (Asynchronous Full Transfer) ou (Authoritative Full Transfer), tandis que les transferts de zone incrémentiels sont IXFR (incremental transfer).

Avec un transfert complet, le fichier de zone entier est copié du secondaire vers le serveur primaire. Évidemment, cela peut utiliser beaucoup de bande passante si la zone est grande.

Un transfert de zone incrémentiel signifie que seuls les enregistrements modifiés (ajoutés, supprimés ou modifiés) sont envoyés.

Les serveurs DNS modernes préféreront IXFR par rapport à AXFR. Vous pouvez effectuer ces opérations manuellement à partir du serveur secondaire pour actualiser la zone. Les commandes à effectuer dépendent du type de serveur DNS que vous exécutez.

 

6. Sur Internet, l’espace de nom de domaine (arborescence) est divisé en _______ sections différentes:

A trois

B deux

C quatre

D cinq

A
Sur Internet, l’espace de nom de domaine (arborescence) est divisé en trois sections différentes: les domaines génériques, les domaines nationaux sont associés à un pays. et le domaine inverse(résolution d’une adresse IP en nom de domaine avec l’ajout d’un domaine spécial « in-addr.arpa » à la fin).
 

Les domaines génériques


 

Les domaines nationaux


 

Le domaine inversé


 

 

 

7. La section du domaine ________ utilise des abréviations de pays à deux caractères.

A générique

B national

C inversé

D Aucune de ces réponses n’est vraie.

B
La section du domaine national utilise des abréviations de pays à deux caractères par exemple .fr (France), .us (États-Unis), .ma (Maroc), etc dans les domaines de premier niveau (pour les pays) sur Internet.
 

 

8. Le domaine _________ est utilisé pour associer une adresse à un nom de domaine.

A générique

B national

C inversé

D Aucune de ces réponses n’est vraie.

C

 

 

9. Dans la résolution __________, le résolveur s’attend à ce que le serveur fournisse la réponse finale.

A itératif

B récursif

C normale

D Aucune de ces réponses n’est vraie.

B
Résolution récursive: le client (résolveur) peut demander une réponse récursive à un serveur de noms. Cela signifie que le résolveur s’attend à ce que le serveur fournisse la réponse finale. Si le serveur faisant autorité sur le domaine, il vérifie sa base de données et répond. Si le serveur ne faisant pas autorité sur le domaine, il envoie la demande à un autre serveur (généralement le serveur primaire) et attend la réponse. Si le serveur primaire faisant autorité, il répond, sinon il envoie la requête à un autre serveur. Lorsque la requête est finalement résolue, la réponse revient jusqu’à ce qu’elle atteigne enfin le client demandeur.
 

 

 

10. En résolution __________, le serveur renvoie l’adresse IP du serveur qui, selon lui, peut résoudre la requête.

A itératif

B récursif

C normale

D Aucune de ces réponses n’est vraie.

A
Résolution itérative: Si le client ne demande pas de réponse récursive, le mappage peut être effectué de manière itérative. Si le serveur faisant autorité sur le domaine, il envoie la réponse. Si ce n’est pas le cas, il renvoie (au client) l’adresse IP du serveur qui, selon lui, peut résoudre la requête. Le client est responsable de la répétition de la requête sur le deuxième serveur. Si le nouveau serveur adressé peut résoudre le problème, il répond à la requête avec l’adresse IP. Sinon, l’adresse IP d’un nouveau serveur est renvoyée au client. Maintenant, le client doit répéter la requête au troisième serveur. Ce processus est appelé itératif car le client répète la même requête pour plusieurs serveurs.
 

 

 

 
 
Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *